Disa Solar invente le photovoltaïque 3ème génération. C’était dans le Business Club (part 2) Podcast

Publié le Mis à jour le

REDIFFUSION

C’est dans le Business Club de France : sam 17/8 à 7h et dim 18/8 à 15h sur BFM Business Radio

→Cette émission a déjà été diffusée sur BFM Business Radio : Jeudi 9 mai à 21h, Samedi 11 mai à 7h et dimanche 12 mai à 15h

Ecouter, réécouter ou télécharger l’émission :

[audio http://podcast.bfmbusiness.com/channel151/20130513_club_1.mp3]
2ème partie: DISA SOLAR, avec Stéphane Poughon

disasolar 2ACTIVITÉ : spécialiste du photovoltaïque souple : panneaux flexibles « Thin films » dits de « 2e génération », et de 3ème génération.

Filiale du groupe Disa/Megamark créé en 1989 – 45 M€ de CA – 150 personnes

DATE DE CRÉATION : 2009

LIEU : Limoges

CA : 2 millions d’€

EFFECTIF : 15 personnes.

DisaSolar est le spécialiste français du photovoltaïque souple. L’entreprise commercialise et installe des panneaux photovoltaïques flexibles et mène, en parallèle, le développement de panneaux dit de « 3e génération », ou photovoltaïque organique.

DisaSolar se prépare ainsi à devenir l’un des leaders mondiaux de la fabrication de panneaux solaires organiques souples par impression, un procédé qu’elle développe en collaboration avec de nombreux laboratoires de recherche, français et à l’international, ainsi qu’avec la société Ceradrop, qui fabrique les imprimantes jet d’encre permettant de déposer les composants.

→À SUIVRE : Comment ça marche ? Quelles sont les applications ? Les projets de DisaSolar…

Reportage : 

« Les technologies photovoltaïques organiques souples émergent », reportage de Baptiste Clarke / Actu-environnement. 
Les cellules photovoltaïques souples offrent des perspectives attrayantes : plus faciles et moins chères à produire, tout en étant résistants, les films PV organiques permettent d’envisager de nouvelles applications.

Plus d’info sur ces panneaux 3e génération avec ce reportage de France 3 

On imagine bien tout ce que l’on peut faire … les applications sont infinies ! Les panneaux solaires souples sont applicables sur tous types de surfaces complexes comme un capot ou un toit de voiture mais également plus simples comme un vêtement ou un sac à main (pour recharger son téléphone ou tout autre appareil portable…) Enfin l’entreprise a même équipé un TER de la région Poitou-Charente de panneaux photovoltaïques sur son toit : une première en France ! (Attention, l’électricité produite par ces panneaux ne sont pas assez puissants pour alimenter les moteurs du train, mais ils peuvent alimenter l’éclairage ou encore la climatisation)

X 73809 cellules photo-voltaïques Saintes, 19/07/2010

Actualité : 

MISE EN PLACE D’UNE UNITÉ DE PRODUCTION

 Le projet INKJET OPV a pour objectif le développement d’une ligne de fabrication, par impression jet d’encre, de modules photovoltaïques organiques sur mesure. La ligne pilote sera opérationnelle dès 2016 avec une capacité de production initiale de 25 000 m² soit environ 1.5 MWc. L’outil industriel complet, qui devrait générer la création d’environ 150 emplois dans la région, permettra la fabrication de 150 MWc par an de panneaux solaires de 3ème génération à base de matière plastique organique.

 Le projet INKJET OPV, d’un montant global de 16 M€ est financé à 45% par OSEO, soit un apport de 7.3 M€. Le reste de l’investissement  étant assuré par les partenaires industriels du consortium.

Il permet la naissance d’un consortium dans lequel sont réunies DisaSolar et les entreprises Ceradrop, Cerinnov, Ceritherm, Incore et le laboratoire CEA / Ines. Ce consortium est  l’étape nécessaire à  la mise en place d’une ligne pilote de production de panneaux photovoltaïques souples organiques qui conduira à terme à la réalisation  d’une usine de 150 à 200 personnes à Limoges.

4 réflexions au sujet de « Disa Solar invente le photovoltaïque 3ème génération. C’était dans le Business Club (part 2) Podcast »

    […] Partie 2 : Disa Solar invente le photovoltaïque 3ème génération. Avec Stéphane Poughon […]

    […] Partie 2 : Disa Solar invente le photovoltaïque 3ème génération. Avec Stéphane Poughon […]

    […] Disasolar avec Stéphane Poughon […]

    […] Partie 2 : Disa Solar invente le photovoltaïque 3ème génération. Avec Stéphane Poughon […]

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s