La bonne équation d’Equancy ! C’était au Business Club (podcast)

Publié le Mis à jour le

Même en vacances, nos émissions continuent ! Et elles sont inédites 

→ Emission diffusée Samedi 20/7 à 7h00 et dimanche 21/7 à 15h00

Au sommaire :

[audio http://podcast.bfmbusiness.com/channel151/20130722_club_1.mp3]
Partie 4 : Equancy avec Jean Paul Lafaye

Logo EquancyJean Paul Lafaye  a été président et PDG de Cato Johnson monde : un réseau de 28 bureaux, avec des filiales en Europe, aux Etats-Unis, Canada, Australie et Amérique du Sud. Il a été membre du conseil d’administration de Young&Rubicam Inc à New York. En 2000, il décide de repartir à zéro et d’associer son expérience avec celle d’autres professionnels du marketing pour créer un tout nouveau type de société de conseil. Equancy est née.

A la suite du rachat de Cato Johnson par Young & Rubicam il décide de quitter le groupe et de se lancer dans l’aventure entrepreneuriale, à près de 60 ans, en s’appuyant sur sa grande expérience de la pub et du marketing.

En 2000, il crée donc un nouveau concept à l’époque : celui d’une agence composée d’experts à la fois pub, marketing et conseil stratégique. Au début, ils étaient 4 dans un tout petit bureau en sous-pente à Opéra. Le 1er client a été Lafarge. 10 ans après ils sont aujourd’hui 130.

→Repères 

Activité : cabinet de conseil en stratégie exclusivement spécialisé en Marketing et Communication

Lieu : Paris

Date de création : 2000

CA : 20 millions de CA en 2012- prévision de 40 millions en 2017

Effectif : 130 (80-90 à Paris – 10 à NY – 10 à Shanghai – 25 Bengalore)

Implantations : Paris, NY, Shanghai et Bangalore

Principales références clients : AXA, L’Oréal, Accor, Nissan Europe, BNP Paribas Cardif, Cartier, Honda, Pôle Emploi, AP-HP, Région Ile-de-France, SNCF…

OBJECTIF: 

Amérique du Sud (Sao Paolo) en 2014

→Management 

Ayant travaillé jusque-là exclusivement dans des entreprises américaines, Jean-Paul Lafaye tient à un management humain, avec peu de hiérarchie, les équipes sont dans un grand open space, peu de dirigeants ont des bureaux fermés.

Le dirigeant veut même faire installer des écrans un peu partout dans les open space et dans chaque implantation de l’entreprise, pour que les salariés du monde entier puissent visionner en tout temps les bureaux à l’étranger. Comme s’ils formaient tous une grande famille travaillant en même temps, aux 4 coins du monde. En effet, ils ne travaillent que pour des grands comptes, et les pays impliqués sont souvent au nombre de 25-40.

3 réflexions au sujet de « La bonne équation d’Equancy ! C’était au Business Club (podcast) »

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s