conciergerie

BnBSitter invente la conciergerie des locations d’appartement. C’était au Business Club (podcast)

Publié le Mis à jour le

BFM-BU-RADIODans le Business Club de France | Uniquement sur BFM Business Radio

→ Diffusion : samedi 21/05/2016 à 7h | dimanche 22/05/2016 à 15h

TALK 1 : LA BOUCHERIE: 153 restaurants, dont 12 à l’étranger

TALK 2: SPARTOO: du pure-player internet au commerce physique

TALK 3: BNBSITTER lève 2,2 millions € pour s’étendre à l’international

Talk 4 : Le rendez-vous du médiateur des entreprises, avec Pierre Pelouzet

TALK 3: BNB SITTER, avec Biagio Tumino, cofondateur

Pour écouter, réécouter et télécharger cette interview:

Bnbsitter-01_logobis-300x89.jpgBnbsitter propose aux propriétaires louant leur logement à des touristes via des plates-formes comme Airbnb, LeBonCoin, Booking.com ou encore Abritel de prendre en main, à leur place, l’accueil sur place des locataires.

Réservable jusqu’à 24 heures à l’avance et à partir de 19,99 euros, le service Web de charge de déléguer une personne à l’adresse du logement loué à une date donnée pour accueillir les locataires, leur donner les clés de l’appartement et faire un état des lieux d’entrée.

Bnbsitter peut également se charger du processus de check-out (récupérer les clés, état des lieux de sortie), et propose, en plus, un service de ménage du logement et une prestation de blanchisserie (lavage du linge).

Le paiement des prestations de conciergerie réservées s’effectue en ligne, de manière sécurisée. Les personnes recrutées par Bnbsitter, les « sitters », sont régulièrement évalués et parlent tous anglais. A noter que les prestations proposées sont couvertes par un contrat d’assurance auprès d’Hiscox et d’Axa. Une assurance serrurerie est également comprise. (article intégral: IT Espresso)

13230951_10208498339807944_117048137_o.png

ACTUALITÉ

LEVÉE DE FONDS

BnBSitter vient de boucler une levée de fonds de 2,2 millions d’euros. Un nouveau tour de table qui porte à 2,6 millions d’euros les fonds levés par la jeune pousse depuis sa création. (…) auprès de plusieurs investisseurs dont Frédéric Mazzella, fondateur de BlaBlaCar. Un nouveau tour de table qui vient renforcer une première levée de fonds de 400 000 euros, réalisée en 2014.

Présente dans 13 villes dont Paris, Barcelone ou Rome, la startup ouvrira un bureau à Londres avant la fin de l’année. Elle prévoit également de viser des marchés clés, à plus long terme, avec en ligne de mire les États-Unis et l’Amérique Latine. Enfin, la jeune pousse annonce travailler sur une nouvelle application de réservation en temps réel, centrée sur l’expérience utilisateur.

BNBSITTER.jpg

“ Pour simplifier encore plus la vie des propriétaires, nous développons une application qui va révolutionner l’expérience utilisateur, leur permettant de réserver un service de conciergerie en temps réel “

Comment l’idée est née

Biagio Tumino et Piero Cipriano co-fondateurs de Bnbsitter

Lors d’un voyage à Rio de Janeiro, Biagio Tumino et Piero Cipriano, deux italiens résidant à Paris, avaient réservé un appartement sur l’un des sites de location de vacances entre particuliers les plus connus. Ils se sont alors retrouvés face à un hôte qui, pour leur remettre les clés, avait dû faire le parcours du combattant à travers la ville et ses embouteillages en les laissant attendre devant l’immeuble plusieurs heures.

Ce qui, sur le moment, ressemblait à de la frustration et une perte de temps s’est finalement transformé en une idée entrepreneuriale pour ces deux amis. De retour à Paris, ils décident de créer Bnbsitter, la première plateforme en ligne qui met en relation des hôtes louant leur logement avec des concierges qualifiés. (article intégral: IT Espresso)

Wiidii, l’appli de conciergerie mi-virtuelle mi-humaine. C’était au Business Club (podcast)

Publié le Mis à jour le

BFM-BU-RADIODans le Business Club de France | Uniquement sur BFM Business Radio

→ Diffusion : samedi 2/04/2016 à 7h | dimanche 3/04/2016 à 15h

Talk 1: Wiidii: objectif 9M€ de CA en 2017

Talk 2: Blue Frog Robotics : plus de 1 000 Buddy vendus, et une levée de fonds en cours

Talk 3: monpotager.com: déjà 20 000 inscrits à Paris et Lyon

Talk 4 : Le rendez-vous du médiateur des entreprises, avec Pierre Pelouzet

Talk 1: WIIDII, avec Cédric Dumas, président

Ecouter, réécouter et télécharger cette interview:

logowiidiiWiidii est un assistant personnel vocal qui répond pratiquement à toutes les demandes, qui gère le quotidien et les déplacements:

  • Il vous guide si vous êtes perdu
  • Il prend vos réservations et vos rendez-vous
  • Il trouve toutes les infos dont vous avez besoin
  • Il vous conseille sur des lieux de qualité en fonction de vos goûts personnels.

Wiidii dialogue réellement avec vous. Son utilisation est ultra simple et ludique: vous parlez à Wiidii, il vous répond vocalement et par écrit, rien de plus simple. C’est ce qui fait qu’il se différencie de toutes les autres applications. Vous lui parlez comme vous parleriez à un humain. C’est une application qui combine de l’intelligence artificielle et des humains qualifiés, de vrais assistants personnels. Wiidii parle français, anglais et chinois. Toute personne peut l’utiliser, même les personnes âgées, ou à mobilité réduite, et également les malvoyants car il est audio.

L’application est disponible sur Android et iPhone en français, anglais, chinois, et bientôt dans plusieurs autres langues. Il est en accès illimité 7 jours sur 7, de 9h à 23h.

Chaque assistant personnel peut gérer 20 000 touristes par mois. Pour chaque nouveau contrat, Wiidii recrute 10 à 20 assistants personnels supplémentaires pour répondre aux nouvelles demandes.

CLIENTS

France: Bouygues, CDiscount, Voyages SNCF, Festival de Cannes

Canada: Tourisme Montréal, Air Transat

Espagne: Accor Hotels

Chine, Hong-Kong, Singapour, Brésil, Dubai

  • Depuis 2015, Widii assiste les touristes de Cannes et de Bordeaux.
  • Signature d’un contrat avec Paris Inn Group (leader de la gestion hôtelière parisienne) ainsi qu’avec Plateno Hotels Group (chaîne hôtelière la plus importante en Chine).
  • Avril 2016 : Pilote avec Voyages SNCF auprès de 37 000 clients Fréquence Pro


Les secteurs clés visés

Nous proposons une solution innovante pour les touristes des métropoles et pour les clients de grands groupes internationaux : Offices de tourisme, tour-opérateurs, compagnies aériennes, chaînes hôtelières, compagnies ferroviaires, Télécom, banques, assurances, constructeurs automobiles, aéroports…

wiidiiACTUALITÉ

  • « En 2017, nous tablons sur un chiffre d’affaires minimum de 9 millions d’euros ».
  • LEVÉES DE FONDS:
    • Levée de fonds 600 000 € en juillet 2015, investisseurs privés
      • Préparation d’une nouvelle levée de fonds de 5 millions € fin 2016 (fonds étrangers)
  • Fin mars 2016 : Signature de gros contrats avec plusieurs grands groupes internationaux.
  • Été 2016 : Ouverture de nouveaux bureaux à Montréal et Singapour.

DANS SUD-OUEST – JUILLET 2015

(…)  « Mon objectif est de rendre les services de conciergerie accessibles à tous et faciles d’utilisation ». En juin 2014, Cédric Dumas a lancé Wiidii avec cette ambition. Il connaît bien le secteur. Depuis 2007, il a une société de conciergerie haut de gamme, baptisée Rêvexo-C. Wiidii est une application sous Android et iPhone, qui innove en combinant l’intelligence d’une machine et celle de l’homme. Une première dans le milieu, qui permet d’apporter un service pertinent et personnalisé.

Un système révolutionnaire

Concrètement, l’utilisateur pose une question à Wiidii, soit par écrit, soit à voix haute, et ce dernier cherche pour lui la meilleure réponse et lui apporte dans les minutes suivantes. Mais, à la différence des technologies actuelles, il y a un humain derrière la machine. Cet assistant de poche est idéal pour les personnes en transit, en voyage, en déplacement professionnel. Wiidii est capable de chercher des horaires de train, de réserver une table de restaurant, de vous conseiller sur des lieux à visiter... Nicolas Martin, le directeur de l’office de tourisme de Bordeaux l’a mis à l’épreuve en lui demandant de trouver un magasin de vin casher dans la ville. Et, à sa grande surprise, une réponse lui a été apportée. « Un conseiller de Wiidii a appelé le consistoire », souligne-t-il.

(…) L’application a fait ses preuves et enchaîne les contrats. Le 1er mars, Cédric Dumas a signé avec l’office de tourisme de Bordeaux, qui l’a intégré dans son « City Pass », un forfait permettant aux visiteurs d’accéder à des lieux touristiques à prix réduits. En outre, Wiidii est devenu l’assistant de la tablette Cdisplay de Cdiscount, détenue par 50 000 personnes. Le 1er mai (2015), le Palais des festivals de Cannes a lui aussi choisi l’assistant personnalisé. « Ce partenariat nous a donné une visibilité internationale et nous a permis d’attirer des grands groupes », souligne Cédric Dumas.

LU DANS TOURMAG – Un assistant personnel

Une application doit être utile. Si le jury lui a décerné cette palme, c’est pour cette raison. Rapidement Wiiddii apprend à nous connaître et devient un assistant personnel.

Par exemple il peut s’occuper de passer vos réservations pour un restaurant, un hôtel, un taxi…Dans la vie de tous les jours, il appelle pour vous votre médecin, votre coiffeur… Mais surtout Wiidii va aller à la recherche de toutes les informations dont vous avez besoin, tout en maintenant un dialogue avec vous, pour vous conseiller des lieux de qualités en fonction de vos goûts.

User : “Quelle est la pharmacie la plus proche ?”

Wiidii : “C’est la pharmacie de l’Etoile, 26 rue Principale. C’est à 320 mètres de toi.”

User: “J’ai rendez-vous à Bordeaux à 20h. Y’a-t-il un train ?”

Wiidii : “Tu as un train à 15h28 au départ de Montparnasse. Il arrive à 18h42 à Bordeaux. Le billet est à 79€90”

User : “Peux-tu prendre rendez-vous chez mon médecin demain vers 14h?”

Widii : “C’est fait ! Tu as rendez-vous à 14h30 demain. Veux-tu que j’ajoute ce rendez-vous à ton agenda ?”.

User : “Trouve-moi une activité qui me plaise, à faire avec mes enfants cet après-midi”

Wiidii : “Je te conseille de les emmener au Lazer Quest ».

Un assistant pendant un séjour touristique

L’application va effectivement assister le touriste pendant toute la préparation de son voyage.

Il va répondre à toutes les questions qui auraient été oubliées en amont, ou tout simplement sur des questions survenues en cour de périple.

User: “Je voudrais voir une exposition, peux-tu me conseiller ? Et me dire à quelle heure ferme le Zoo ?”

Wiidii : “Tu as une exposition qui devrait te plaire au musée des beaux-arts pendant toute la semaine. Le Zoo ferme à 19h00”

La conciergerie John Paul: 10 ans de succès ! (À écouter dans le Business Club) – Podcast

Publié le Mis à jour le

Business Club de France | BFM Business Radio

Diffusé samedi 07/03/2015 à 7h et dimanche 8/03/2015 à 15h

Talk 1: Vaï Vaï, un « happy business » en pleine croissance

Talk 2 : GlaGla International invente les chaussures du futur!

Talk 3 : John Paul, leader français de la conciergerie d’entreprise

Talk 4: Le rendez-vous avec le Médiateur Inter-Entreprises – En savoir plus 

______________________________

Talk 3: John Paul, avec David Amsellem, président et Cédric Danière DG Lexus France

Pour écouter, réécouter ou télécharger cet entretien :

[audio http://podcast.bfmbusiness.com/channel151/20150307_club_2.mp3]

johnpaulJohn Paul a créé le «majordome de marque», interlocuteur privilégié d’un client Lexus ou Samsung ayant souscrit à un programme de fidélité premium. Qu’il souhaite assister à une rencontre sportive ou participer à un safari, le client peut faire appel à son concierge, qui le reconnaît et lui propose une prestation en accord avec ses intérêts. 

Réserver une salle de réunion à New York dans les deux heures, obtenir des places de théâtre en carré or à la dernière minute pour une première, ou même faire venir trente pingouins pour une « black and white party », c’est le quotidien d’un concierge de palace. 

Le service fonctionne 24h/24 – 7j/7 – partout dans le monde

CHIFFRES CLÉS

Activité: leader français de la conciergerie privée.

Année de création: 2005 – rachetée par D. Amsellem en 2007 (la société s’appelait alors Service Concierge)

CA: 15 millions en 201430 MEuros de CA prévus en 2015

Effectif: 300

50 000 partenaires dans le monde

Bureaux dans 8 pays: Angleterre, l’Allemagne, le Maroc, Singapour et Chine, entre autres

Clients : Orange, Lexus, L’Oréal, Visa, Thalys, Samsung, Sony Ericsson….

POURQUOI « JOHN PAUL »?: Nous voulions personnaliser la relation client. John Paul est le nom d’un concierge privé. « Paul » est français et véhicule un savoir-faire à la française, ainsi qu’une certaine idée du luxe. « John » est anglo-saxon et ouvert sur l’international.

ACTUALITÉS

  • Signature d’un contrat exclusif avec Visa (cartes Visa Platinum et Infinite)
  • Ouverture 28/01/2015 de notre bureau en Allemagne
  • L’entreprise cherche un partenaire capable d’accélérer son développement à l’international. Elle aimerait entre autres se développer au Moyen-Orient.

LE PARTENARIAT AVEC LEXUS

lexusIl s’agit d’un service de conciergerie offert pendant 3 ans à tout nouvel acquéreur de véhicule Lexus. En plus de cela, les clients sont invités régulièrement à des événements, des avant-premières etc… et bénéficient de privilèges exclusifs grâce à John Paul.

DANS LES ÉCHOS: JOHN PAUL, conciergerie sans frontières

(…) L’entreprise de ­conciergerie privée John Paul s’est très vite imposée, aussi bien en France qu’à l’étranger, dans le milieu difficile du service de luxe. Et ce, notamment, grâce à une stratégie digitale appliquée dès les premières heures. « Nous voulions nous adresser à un maximum de personnes en travaillant avec des entreprises et non pas directement avec les clients, raconte son président, David Amsellem. Pour réussir à gérer l’afflux de clients avec une toute petite équipe, nous avons dû mettre le paquet sur le numérique. »

La jeune entreprise crée donc sa première application smartphone six mois après son lancement, sous Android. Le système fonctionne grâce à un savant mélange. « On a trop longtemps séparé les canaux : d’un côté, le service via les appels, de l’autre via les mails, et enfin via les applications. Aujourd’hui, c’est fini. L’avenir est l’hybride : nos clients peuvent passer une commande par téléphone, recevoir une proposition par e-mail et enfin valider sur leur application cette même demande. »

Le système se développe et se rode, si bien qu’en 2011, quand l’entreprise décide de s’exporter à Londres, le succès est immédiat. « Nous étions les seuls à offrir un service aussi poussé. La simplicité de l’utilisation a fait beaucoup pour notre réussite. On pouvait dire à nos clients : “nous avons une petite équipe, mais de gros outils». Résultat, la petite entreprise croît de 25 %, ouvre une nouvelle filiale au Maroc avant de s’attaquer au marché chinois l’année dernière… « A ce moment-là, il a fallu repenser notre offre, car le parcours client n’est pas le même en Asie. Mais surtout, il a fallu adapter notre stratégie digitale à la culture locale : oublier Facebook pour passer à Weibo, remplacer le traditionnel e-mail par des discussions en direct via WeChat (le twitter asiatique qui permet des discussions en direct), ou encore repenser entièrement l’ergonomie de notre application. C’est le prix à payer pour pouvoir atteindre le très lucratif marché asiatique. » (Suite de l’article).