echy

[COP21] – Les cleantech en vedette au Business Club

Publié le Mis à jour le

A l’approche de la COP21, les startups de l’économie verte font parler d’elles. Au BUSINESS CLUB DE FRANCE, on les met en valeur toute l’année! Retrouvez les interviews des cleantech que nous avons invitées au cours des derniers mois:  

  • echylogoECHY

L’éclairage hybride ECHY est une combinaison de deux systèmes d’éclairage : un éclairage “naturel” et un éclairage électrique LED. ECHY innove en ce qu’il capte la lumière du soleil et l’amène à l’intérieur des bâtiments grâce à de la fibre optique. La lumière transmise possède des qualités que n’a pas la lumière artificielle. Les utilisateurs d’ECHY ressentent le confort induit par une exposition à la lumière du soleil.

—–

  • logocryopurCRYO PUR

CRYO PUR est spécialisé dans la conception, la fabrication et l’installation de systèmes d’épuration cryogénique du biogaz et de liquéfaction du biométhane, pour produire du biocarburant et du biocombustible. Pour vulgariser à l’extrême, on peut faire le parallèle avec le film « Retour vers le futur », où le « Doc » alimentait son bolide avec des déchets! La technologie Cryo Pur permet d’élaborer un carburant à partir de méthane issu de déchets organiques. Cette technologie est protégée par 7 brevets mondiaux.

—–

  • pragmaPRAGMA INDUSTRIES

Basée à Biarritz, Pragma Industries est spécialisée dans la fabrication industrielle de piles à combustible. Un savoir-faire qui a trouvé récemment une nouvelle application inédite: le vélo électrique à hydrogène!

—–

  • zetapelletZETA PELLET

La PME antiboise ZETA Pellet, spécialiste de la transformation des déchets végétaux, élabore des combustibles solides, uniques en France, permettant d’alimenter les chaudières biomasse. Objectif pour la PME : proposer une énergie alternative vertueuse et 60 % moins chère que les combustibles fossiles.

—–

  • logoDÉINOVE

Déinove change la donne dans le domaine de la chimie du végétal en concevant et développant de nouveaux standards de bioproduction fondés sur une bactéries aux potentiels encore inexploités appelée déinocoque, organisme vivant le plus vieux sur terre : il est âgé de 4 milliards d’années.

—–

  • whylotWHYLOT

Contrairement aux moteurs électriques classiques, les moteurs synchrones fabriqués par Whylot, également appelés moteurs à aimants, sont très économes en énergie.

—–

  • hydrelis-logoHYDRELIS

Créée en 2011, la société Hydrelis a mis au point le premier disjoncteur d’eau qui détecte et stoppe automatiquement les fuites. L’appareil fonctionne comme un simple disjoncteur électrique. Ilmesure les consommations en temps réel et coupe automatiquement l’eau en cas d’anomalie de débit. Ce système autonome prévient des dégâts, assure la tranquillité des personnes et favorise une gestion vertueuse de l’eau.

—–

  • sunpartnerSUNPARTNER

Sunpartner, avec sa filiale WYSIPS (What You See Is Photovoltaic Surface) est à l’origine d’une grande première mondiale : un panneau solaire “nouvelle génération” souple et transparent. Installé dans un smartphone, ce panneau permet l’avènement du téléphone portable solaire. 

—–

  • drivyDRIVY

Lancé en décembre 2010 avec un premier apport de 2 millions d’euros, Drivy permet aux propriétaires de réduire leur budget automobile d’environ 1.000 euros par an, en mettant leur véhicule sur le marché de la location de proximité pour un coût moyen de 28 euros par jour, soit 30 % de moins que les réseaux traditionnels.

—–

  • greenprizGREENPRIZ

Saviez-vous qu’une lampe de bureau consommant 70W continue à consommer 30W une fois éteinte?Greenpriz permet de supprimer cette consommation résiduelle. Ses solutions s’attaquent au matériel en veille mais aussi au matériel non utilisé, mais qui reste branché et consomme encore de l’électricité. Une consommation faible mais qui sur une entreprise ou une collectivité, conduit à de fortes économies d’énergie.

—–

  • logo-castalieCASTALIE

Castalie propose aux hôtels, restaurants et entreprises une alternative durable aux eaux minérales en bouteilles, plates ou pétillantes. Castalie affine l’eau du réseau directement sur le lieu de consommation. Les équipements Castalie produisent une eau plate ou gazeuse et ajustent à la demande du restaurateur, de l’entreprise ou de la collectivité, la température et la finesse de son pétillement. C’est également une eau moins chère, Castalie permet de baisser le prix de revient à la bouteille, de simplifier la logistique et de limiter les frais de stockage.

—-

  • b.e. green.jpegB.E. GREEN

B.E. green est une entreprise de transports « verts », possédant un parc de minibus et bus électriques de 27 véhicules (de 22 à 49 places) et exploitant désormais les Bluebus de Bolloré. L’opérateur est notamment le premier exploitant privé à opérer une ligne de transport public électrique avec la traverse Brancion-Commerce pour le compte de la Mairie de Paris.

 

 

Publicités

Business Club au Salon des Entrepreneurs pour une émission spéciale « Innovations » (podcast audio et vidéo)

Publié le Mis à jour le

Dans le Business Club de France | Uniquement sur BFM Business Radio

Diffusé samedi 7/2/15 à 7h  | dimanche 8/2/15 à 15h

Émission spéciale « Salon des Entrepreneurs » 

À l’occasion du Salon des Entrepreneurs qui s’est déroulé à Paris mercredi 4 et jeudi 5 février 2015, nous nous sommes « installés » dans le studio TV du Groupe Les Échos. Merci pour leur accueil chaleureux et pour avoir aussi filmé cette émission qui sera bientôt disponible en images sur ce blog. 

Nous avons souhaité, pour cette émission spéciale, mettre l’accent sur les innovations du moment. Innovation dans le financement avec le crowdfunding, innovation dans le management avec ces « nouveaux » entrepreneurs, innovations technologiques dans le domaine médical, environnemental mais aussi avec les objets connectés. Enfin, les conseils pratiques du Médiateur National Inter-Entreprises pour les entreprises innovantes ! 

→Nos Invités

  • Xavier Kergall, fondateur du Salon des Entrepreneurs
  • Bertin Nahum, président de MEDTECH
  • Vincent Ricordeau, président cofondateur de KISSKISSSBANKBANK
  • Fred Potter, président fondateur de NETATMO 
  • Quentin Martin-Laval, président cofondateur de ECHY
  • Pierre Pelouzet, médiateur inter-entreprises

sde-print

Partie 1 (version radio) 

Partie 1 (émission radio filmée)

Partie 2 (version radio) 

Partie 2 (émission radio filmée)

Partie 3 (version radio) 

Partie 3 (émission radio filmée)

Partie 4 (version radio)

Partie 4 (émission radio filmée)

→À propos du Salon des Entrepreneurs…

  • 22ème édition en 2015 – Créé en 1993
  • 60 000 visiteurs
  • 400 partenaires & exposants
  • 200 conférences & ateliers
  • Thématiques 2015: Numérique et crowdfunding

Présent chaque année à PARIS, LYON et NANTES, le Salon des Entrepreneurs est le seul événement en France qui réunit autant de compétences et d’acteurs – privés et publics – pour accompagner la création et la croissance des entreprises.

→La France qui entreprend ! (début 2015)

25% des Français disent avoir envie de créer ou reprendre un jour une entreprise, soit un vivier de 13 millions d’entrepreneurs potentiels en France. Un chiffre qui grimpe même à 46% chez les 18-34 ans.

Avec plus d’ 1 million d’entreprises nouvelles en 2 ans, la France mérite d’ores-et-déjà ses galons de terre d’entrepreneurs (entre le désir et la réalité, près d’1 intentionniste sur 2 passe déjà à l’acte).

Cette réserve d’entrepreneurs est appelée à augmenter, avec les opportunités qu’offrent les nouvelles solutions de financements alternatives, comme le crowdfunding. 

→Le crowdfunding 

Le phénomène a pris de l’ampleur et dévoile tout son potentiel en France depuis l’entrée en vigueur d’une nouvelle loi en octobre 2014 autorisant aussi le financement des TPE-PME par l’intermédiaire de nouvelles plateformes de « prêts rémunérés » et de « prises de capital ». 

D’après une étude publiée lors de ce salon :

  • 66%  des Français connaissent le crowdfunding
  • 23% des Français se disent même « bons connaisseurs »
  • 7% des Français  disent avoir déjà donné, prêté ou investi de l’argent sur une plateforme de crowdfunding
  • 47% des Français envisagent d’investir de l’argent demain sur une plateforme de crowdfunding (prêts rémunérés) soit 24 millions d’individus pour 75 milliards d’euros potentiels de prêts aux TPE-PME ! (base de calcul : 24 millions x 3 166 € d’intention moyenne de prêt sur un an = 75 milliards d’euros)

Innovation dans le financement : le crowdfunding

Vincent Ricordeau – Président et cofondateur de KISS KISS BANK BANK 

v ricordeau
Vincent Ricordeau

Fondé par Ombline Le Vasseur, Vincent Ricordeau et Adrien Aumont, KissKissBankBank aide à collecter des fonds pour réaliser tout type de projet. Face au succès de l’initiative, les fondateurs ont mis au point en 2013 Hellomerci.fr, une plateforme de prêts solidaires directs, et Lendopolis, une autre plateforme dédiée aux prêts rémunérés pour TPE ou PME. 

  • Créé en 2010
  • – 25 millions d’euros récoltés depuis 5 ans
  • – La plateforme est rentable depuis 2013, avec environ 1,5 million € de CA

Quelles sont les catégories qui remportent le plus de succès ?

Sur KissKissBankBank, l’audiovisuel, la musique, les projets très créatifs de façon générale. Sur Hellomerci, tout ce qui est relatif au commerce et à l’artisanat. Sur Lendopolis, il est encore trop tôt pour le dire. Mais nous avons reçu une grande quantité de dossiers, dans des domaines ultra variés tels que le web, la restauration, le photovoltaïque, l’agriculture…

Envisagez-vous de vous développer à l’international ?

Ce n’est pas prévu pour le moment. Cependant KissKissBankBank est déjà actif en Belgique, au Canada, en Hollande, en Italie… à travers des franchises.

Source abc-luxe

Innovation technologique dans le monde médical

Bertin Nahum – Président-fondateur de MEDTECH

Bertin Nahum
Bertin Nahum

Medtech est reconnu mondialement pour son robot Rosa, qui assiste les neurochirurgiens lors d’opérations au niveau de la boite crânienne. Créé en 2009, Rosa Brain guide et aide les médecins lors de biopsies, d’implantations d’électrodes et de procédures à crâne ouvert. À ce jour, plus de 1 100 opérations ont été réalisées à l’aide du robot Rosa.. Le « petit nouveau » s’appelle Rosa Spine servira à l’assistance de chirurgiens dans des opérations sur la colonne vertébrale. 

Le saviez-vous ? Bertin Nahum a été nommé quatrième entrepreneur le plus innovant par le magazine américain Discovery Series en 2013 (juste derrière Steve Jobs – Mark Zuckerberg et James Camerone)

  • Introduction de Medtech en Bourse en octobre 2013 (20 millions € levés)
  • Sur les cinq machines vendues, trois l’ont été à des hopitaux américains, ce qui témoigne de la légitimité que se construit cette PME française d’une vingtaine de salariés.
  • Rosa est commercialisé 400.000 euros au tarif catalogue, un coût nettement moins élevé que les robots américains (1,5 million de dollars pour un robot Zeus du leader du secteur Intuitive Surgical).
  • Une révolution est en cours dans le monde médical. Alors que seulement 1.000 opérations dans le monde ont été réalisées avec l’aide d’un robot en 2000, près de 360.000 interventions assistées ont eu lieu en 2011 et 450.000 en 2012.

Le marché global des robots chirurgiens devrait atteindre 20 milliards de dollars en 2019, d’après le bureau d’études WinterGreen Research.

Source Capital.fr

Reportage réalisé par Doctissimo: présentation du robot ROSA™ et de ses applications par Bertin Nahum, fondateur de Medtech.

Innovation technologique: les nouveaux objets connectés 

Fred Potter – Président de NETATMO

Fred Potter
Fred Potter

Créée en 2011, Netatmo est une société française spécialiste des objets connectés. Les quatre produits de la marque ont tous été largement récompensés au « CES Innovations Design and Engineering Awards »  de Las Vegas en 2013, 2014 et 2015. Cette année, Welcome remporte 4 prix dans les catégories suivantes : « Smart Home », « Home Appliances », « Digital Imaging » et « Tech for a better World ».

Leurs créations :

En 2012. La Station Météo pour Smartphone mesure l’environnement dans plus de 170 pays et constitue le plus grand réseau de partage de données météorologiques au monde.

En 2013. Le Thermostat pour Smartphone dessiné par Philippe Starck, commercialisé en 2013, permet de contrôler son chauffage à distance et de réaliser des économies d’énergie. Il est aujourd’hui disponible dans 7 pays européens.

En 2014. Le bracelet June mesure l’exposition réelle aux rayons du soleil et donne des conseils de protection solaire personnalisés.

En 2015. Lors du CES de Las Vegas, Netatmo dévoile Welcome, la caméra capable de reconnaître chaque membre de la famille.

Le saviez-vous ? 11 millions de Français équipés d’objets connectés en 2017 et 30 milliards d’objets connectés dans le monde en 2020

Fred Potter n’en est pas à sa première entreprise. Cirpack, en 1998, était déjà au cœur de la transformation induite par le numérique, avec l’idée que « l’Internet pouvait manger le téléphone » (téléphonie sur ADSL). L’Internet des objets est pour lui un nouveau challenge, depuis qu’il a co-fondé Withings en 2009. En 2012, il prend son indépendance, crée Netatmo.

Innovation technologique: pour notre bien-être et pour l’environnement

Quentin Martin-Laval – Président – Co-fondateur de ECHY

Quentin Martin Laval
Quentin Martin Laval

Un geste innovant pour le quotidien, voilà le pari d’Echy, jeune start-up fondée par Florent Longa et Quentin Martin-Laval, deux brillants polytechniciens. 

Echy permet d‘apporter à l’intérieur des bâtiments, y compris dans les pièces muettes, la lumière naturelle. Concrètement, le dispositif capte les rayons du soleil et les transporte grâce à de la fibre optique. En octobre 2013, la start-up, créée un an auparavant, a procédé à une installation pilote à Vitrolles, dans les locaux du bureau d’études Setec International. L’un de ses panneaux de capteurs de 3m2 permet d’éclairer un couloir, une salle de réunion, et une salle de reprographie, soit 50 m2 au sous-sol du bâtiment. Echy filtre les infrarouges et les ultraviolets mais transmet sans altération les couleurs contenues dans la lumière naturelle. Résultat, une véritable luminothérapie pour les salariés et une installation écologique qui ne consomme pas d’énergie pour fonctionner.

Une alternative écologique et économique

30% de l’électricité produite dans les bâtiments industriels et commerciaux sont consacrés à l’éclairage intérieur. Alors que le rendement de l’énergie photovoltaïque plafonne à 3%, celui d’ECHY atteint jusqu’à 18 % en utilisant directement la lumière du soleil. La lumière naturelle est en effet captée à l’extérieur des bâtiments et apportée à l’intérieur grâce à des fibres optiques.

Cette nouvelle solution ECHY est brevetée et permet de réduire la facture énergétique de manière significative, en particulier dans les zones géographiques ensoleillées. En moyenne, un panneau ECHY de 3 m2 peut éclairer une surface de 50 à 80 m². Par ailleurs, cette « fenêtre naturelle » ECHY est modulable et met particulièrement bien en valeur les produits en magasin, showroom, etc.,… Un impact qui n’est plus à démontrer en marketing.

Source relations-publiques

Innovation : le mot du Médiateur Inter-Entreprises Pierre Pelouzet

Pierre-Pelouzet-accueil 2
Pierre Pelouzet

Vous êtes également en charge de la médiation de l’innovation. Quels sont vos dossiers les plus urgents ?

Il faut sécuriser l’utilisation du crédit impôt recherche [CIR]. Sur ce point, nous travaillons sur un référentiel des cabinets de conseil qui accompagnent les entreprises, contre de fortes rémunérations, qui souhaitent utiliser le CIR. Tous les cabinets de conseil n’auraient pas un jugement fiable. Il faut aussi traiter les dossiers mettant aux prises les laboratoires de recherche publique et les entreprises. Les relations se tendent quand, après l’étape des travaux de recherche, intervient la création du produit. Les batailles autour de la propriété intellectuelles peuvent être acharnées. Nous devons intervenir.

Source : La Tribune

Lauréats du Moovjee : Echy et Ornikar, deux entreprises très innovantes ! C’est dans le Business Club (podcast)

Publié le Mis à jour le

Dans le Business Club de France sur BFM Business Radio

Diffusion Jeu 17/4/14 à 21h | Sam 19/4/14 à 7h | Dim 20/4/14 à 15h

Au sommaire :

Talk 1 et Talk 2 : Lauréats du Moovjee : de jeunes entreprises très innovantes… 

Talk 3 : Reportage dans les locaux de W.L Gore et Associés France

Talk 3 et Talk 4 : Dossier Manager Autrement son Entreprise : Comment faire et pour quels résultats ?

Pour écouter, réécouter ou télécharger l’émission :

[audio http://podcast.bfmbusiness.com/channel151/20140417_club_0.mp3]

Talk 1 : Spécial Moovjee avec Dominique Restino (Moovjee)
et deux des lauréats : Florent Longa (Echy) et Benjamin Gaignault (Ornikar)

imgres-2Le MoovJee, Mouvement pour les jeunes et les étudiants entrepreneurs, a pour mission d’amener les jeunes à considérer la création et la reprise d’entreprise pendant ou à la sortie de leur formation (du CAP au Bac+5, toutes disciplines confondues) comme une véritable option de vie professionnelle.

Son action est construite autour de 3 axes :

•  Accompagner les jeunes entrepreneurs,  ayant entre 18 et 30 ans, dans la construction et le développement de leur entreprise au sein  d’un programme de mentorat par des chefs d’entreprise expérimentés et à l’accès à un pôle d’experts métier bénévoles. C’est le cœur de métier du MoovJee.

•  Promouvoir l’entrepreneuriat des jeunes par l’exemple et convaincre  la société que la création et la reprise d’entreprise, dès la fin des études, sont également une option de vie professionnelle. Action phare : le Prix MoovJee qui chaque année prime une vingtaine de jeunes entrepreneurs pour un montant total de dotation atteignant 100 000 euros.

•  Informer et soutenir le développement des jeunes et des étudiants entrepreneurs et de leurs entreprises en proposant des services dédiés et des rencontres d’entraides inter-générations  via le Club MoovJee et ses antennes en région.

Le Moovjee a été fondé par Dominique Restino, lui même entrepreneur, Vice Président de la CCI Paris, Président de l’Association Française des Instituts du mentorat entrepreneurial (IME France)

→Prix Moovjee 2014 

Photo-finale-PMIE-2014-Copie
Prix Moovjee 2014 – Lundi 7 avril 14

Le Business Club de France reçoit quelques lauréats… 

ECHY : Grand Prix Moovjee

Fondée par Florent Longa (notre invité) et Quentin Martin Laval.

L’éclairage hybride ECHY est une combinaison de deux systèmes d’éclairage : un éclairage “naturel” et un éclairage électrique LED. ECHY innove en ce qu’il capte la lumière du soleil et l’amène à l’intérieur des bâtiments grâce à de la fibre optique. La lumière transmise possède des qualités que n’a pas la lumière artificielle. Les utilisateurs d’ECHY ressentent le confort induit par une exposition à la lumière du soleil.

Basé à Champs sur Marne – SAS au capital de 57 067 €, créée en octobre 2012.

Comment ça marche ? 

Pour aller plus loin…

Historique (extraits de leur site Internet)

Un projet né sur les bancs de l’Ecole Polytechnique

Le projet ECHY (pour EClairage HYbride) est né en 2010, au sein de l’Ecole Polytechnique. Quentin et Florent, les deux fondateurs, travaillaient ensemble sur un projet scientifique collectif ayant pour but d’améliorer l’efficacité énergétique du bâtiment, en s’attaquant au poste de l’éclairage. Pour eux, utiliser une lumière électrique lorsque le soleil brille est un gaspillage énergétique, d’autant plus que la lumière naturelle est beaucoup plus agréable que la lumière artificielle.

Après plusieurs mois d’études ils mettent en avant une solution technique permettant de transporter la lumière du soleil à l’intérieur des bâtiments, à l’aide de fibres optiques.

Démocratiser l’éclairage naturel

Le principe de concentrer la lumière du soleil dans la fibre optique pour l’amener à l’intérieur des bâtiments est né dans les années 80. Trop chère, cette technologie n’a pas pu être développée à grande échelle. La solution que Quentin et Florent ont mis en avant en 2010, permet la démocratisation de l’éclairage naturel par fibres optiques. Ils déposent un premier brevet en 2011 et aussitôt leurs diplômes d’ingénieur obtenus ils créent la start-up ECHY en 2012.

Une start-up lumineuse

La première année d’activité de la start-up est dévouée à la Recherche et Développement qui est hébergée au sein du Laboratoire Navier de l’Ecole des Ponts ParisTech. Dans la même année, Quentin et Florent fabriquent un prototype et mettent au point le premier produit de la start-up : ESCHYSSE. Disponible depuis fin 2013, la mise sur le marché d’ESCHYSSE a marqué le démarche de l’activité commerciale d’ECHY.

Aujourd’hui ECHY est une équipe de 6 personnes, regroupant ingénieurs, chercheurs et commerciaux.

ORNIKAR – Prix « Innovons ensemble »

Fondée par Benjamin Gaignault (notre invité) et Alexandre Chartier

imgres

Ornikar va être une auto-école en ligne s’appuyant sur son réseau national de moniteurs indépendants pour proposer une formation mobile et à prix cassés.

Basé à Paris – SAS création prévue en avril 2014 au capital de 10 000 euros.

Qu’est-ce que c’est ? 

Une auto-école sur Internet ! Côté code de la route, l’enseignement se fait à distance grâce à des séries en ligne abordant les onze thèmes officiels de l’examen. Côté conduite, Ornikar s’appuie sur un réseau national de moniteurs indépendants. Les heures de conduite sont réservées via une plate-forme centralisée et un système de géolocalisation.

imgres-1

Ornikar est la première auto-école en ligne qui s’appuie sur son réseau national de moniteurs indépendants pour proposer une formation au permis de conduire mobile et à prix cassés.
Nos moniteurs seront titulaires du B.E.P.E.C.A.S.E.R. et ils seront évalués par les élèves à la fin de chaque leçon de conduite.
Nous voulons simplement apporter une vision nouvelle à ce secteur en nous focalisant sur le plaisir de la conduite et sur la pédagogie de l’enseignement, dans le but de rendre nos routes plus sures.

Ornikar se différencie par trois critères: le prix, la mobilité géographique et l’évaluation des moniteurs.
En effet, nous allons proposer deux formules: un pack 20h de conduite avec entrainement au code de la route à 699€ et une offre à la carte sans engagement où l’heure serait facturée 35€ et le code 25€ (entrainement en ligne). Il est important de noter que pour bénéficier de ces tarifs, nous encourageons les élèves à s’inscrire en candidat libre auprès de leur préfecture.

→Les autres lauréats 

  • Prix Coup de Coeur du Jury : Al Di Sopra Production

Al Di Sopra Production est une société de production audiovisuelle de contenus linéaires et transmédias. Al Di Sopra Production produit des films, documentaires, institutionnels, publicitaires et des séries pour la télévision, et réfléchit aux programmes de demain, sur le web et les nouveaux médias.

Faustine Zanetta-Monti, 24 ans, formation audiovisuelle, CIFACOM (93)
Basé à Paris
SARL au capital de 11 680 €, créée en février 2012

  • Prix spécial du Jury : Rinato

Rinato est la première entreprise à mettre en vente, via des ventes événementielles, les costumes stockés par les opéras.

Julie Bertot, 25 ans, formation commerciale, Neoma Business School (76)
Basé à Rouen
SAS au capital de 3 500 €, créée en mars 2014

  • Prix du Public : QK Confiserie

Première boutique spécialisée de confiserie anglaise

Maxime Tait, 23 ans, formation commerciale, Université Catholique de l’Ouest (49)
Basé à Angers
SARL au capital de 10 000 €, créée en mars 2013

  • Mention « Premiers pas vers l’Export » : Pixopolitan

Pixopolitan est le N°1de la photographies urbaines d’art. Pixopolitan regroupe 800 photographes présents dans 320 villes à travers le monde qui leur permettent de vendre une sélection de plus de 3600 photographies d’art. Elles sont vendues en éditions limitées et imprimées sur des supports de grande qualité, via le site internet ou dans leur boutique du centre commercial de Vélizy 2.

Romain Barbet, 26 ans, formation commerciale, NEOMA Business School (51)
Basé à Paris
SAS au capital de 21 500 €, créée en juin 2012

  • Mention « Innovation technologique » : Naio Technologies

Robots autonomes de désherbage et assistance à la récolte pour les cultures maraichères.

Gaëtan Séverac, 27 ans, en cours de doctorat en robotique, Université Paul Sabatier (31)
Basé à Toulouse
SAS au capital de 23 250 €, créée en novembre 2011

  • Mention « Etudiant » : Biodegr’AD

Publicité en extérieure et publicité dans les transports sont les deux activités principales de Biodegr’AD. Elle commercialise grâce à des procédés innovants (clean tag & clay tag) des espaces publicitaires au sol via des réseaux larges et/ou ciblés, en fonction des objectifs et des cibles de communication des annonceurs.

Guillaume Pâris de Bollardière, 24 ans, formation commerciale, Ecole Supérieure de Commerce et Développement 3A (69)
Communiqué de Presse – Prix Moovjee – Innovons Ensemble – avril 2014
Basé à Lyon
SAS au capital de 10 500 €, créée en juillet 2012

  • Mention « Engagement citoyen » : Centimeo

Centimeo est une entreprise qui a vocation à permettre aux consommateurs d’utiliser leurs pièces de 1, 2 et 5 centimes d’euros en exploitant des distributeurs automatiques de produits de très grande consommation à l’unité (chewing gum et gel antibactérien).

Benjamin Dupays, 23 ans, en cours de formation, Sciences Po Paris
Basé à Paris
SAS au capital de 153 000 €, créée en juillet 2011

Plus d’info sur le site Moovjee