matt pokora

Émission spéciale « made in France » dans le Business Club avec Atol (podcast)

Publié le Mis à jour le

france_wf_mwC’était dans le  Business Club de France sur BFM Business Radio 

Émission diffusée  jeudi 21/11/13 à 21h |samedi 23/11/13 à 7h |dimanche 24/11/13 à 15h

Spécial « Made in France » 

Avec :

Philippe Peyrard, Directeur général d’ATOL

Laurent Maucort, Directeur Général de MATY

Frédérique Costanini,  Edtions AB LUDIS (jeu Tam-Tam)

Olivier Serre, Fondateur de KDODICI.FR

Écouter, réécouter ou télécharger l’émission :

[audio http://podcast.bfmbusiness.com/channel151/20131121_club_0.mp3]

ATOL 

Fondée en 1970, Atol est une coopérative d’opticiens, réunis par l’engagement de proposer à leurs clients un service de qualité. Soucieux de proposer des montures adaptées à leurs attentes, Atol lance ses premières collections privées en 2004. La production revient dans le Jura, bassin historique de la lunetterie, dès 2005. Le choix de fabriquer en France est le fait d’un management responsable mais aussi de la volonté de privilégier le savoir-faire, la qualité et l’innovation française.

Pourquoi relocaliser ? 

Jusqu’en 2005, le groupe coopératif Atol, qui regroupe 770 opticiens indépendants, fabriquait l’intégralité de ses montures de lunettes en Chine. Et réalisait l’assemblage verres-monture en Thaïlande.

En 2012, changement de décor. Environ 30 % de ses montures, soit quelque 300 000 unités par an, sont produites en France, dans le Jura en particulier. La région, avec les villes d’Oyonnax et de Morez spécialisées de longue date dans la lunetterie (plastique pour la première, métallique pour l’autre), avait souffert des délocalisations. C’est peu dire que ce retour est apprécié. Quant à l’assemblage, il a été rapatrié à Beaune (Côte d’or). Et ce n’est qu’un début. Plus d’info ici

Le retour en France de la production de montures de lunettes a été initié chez Atol, bien avant que le « made in France » ne soit devenu d’actualité. « En réalité, depuis 2005, le PDG de l’entreprise avait pris conscience des limites du tout asiatique » raconte Cedric Veille, directeur des opérations du site de Beaune. L’année 2009 verra la première collection Atol sortir des sites français. Depuis, chaque année, une nouvelle collection est lancée et fabriquée en France.

Pourquoi relocaliser ? Réponse : pour gagner en qualité et en réactivité. « Les deux motivations sont inséparables. En termes de réactivité, les chiffres parlent d’eux mêmes : le délai entre une prise de commande et la livraison est désormais de deux à trois semaines. En passant par la Chine, il fallait quatre mois !

Article complet ici 

  • Chiffres clés :
  • Effectifs : 221
  • CA : 400 M€ en 2012
  • Date de création : 1970

Atol propose ainsi des produits à forte valeur ajoutée. Le concept novateur des lunettes personnalisables aux branches interchangeables est décliné sur les collections Motifs, Adriana Karambeu puis D’Clip : les branches se clipent et se déclipent selon un principe innovant et breveté. Les lunettes Nu sont « design to cost » : faites d’une seule pièce, en inox chirurgical et suivant un processus de fabrication simplifié, les Nu sont incassables et comptent parmi les lunettes les plus légères du marché (6,24g).

Atol innove aussi sur l’accompagnement client : le service Atol Opti’Color propose un suivi personnalisé (morphotype, teint..).

L’enseigne est aussi la première à proposer l’essayage des montures en réalité augmentée (sur son site ou mobile).

Aujourd’hui 4ème enseigne du marché, Atol a su se démarquer sur la qualité et l’innovation (c’est la seule enseigne optique certifiée ISO 9001 et 14001) et soutient activement l’industrie lunetière française en accompagnant ses sous-traitants.

M. Pokora - Atol
M. Pokora – Atol

L’année 2013 a été marquée par une nouvelle campagne de communication axée sur la fabrication française et ses avantages. « La campagne 2013 de la collection D’Clip donne un autre ton à la notion d’innovation « made in France ». Dans le cadre glamour de la capitale de la mode, Matt Pokora fait découvrir le long de la Seine dans Paris by night la collection D’Clip et ses branches qui se changent et s’échangent à l’infini. Une nouvelle publicité qui permet d’ancrer Atol en tant que créateur, innovant et citoyen. »

Publicité

C’est la rentrée pour le Business Club de France avec un dossier sur la rentrée : comment se remotiver ? Mais aussi Atol et Delta Drone

Publié le Mis à jour le

C’est la rentrée du Business Club de France sur BFM Business Radio. 

RDV sam 1er septembre à 7h00 – 22h00 et dimanche 2 septembre 3 à 15h

Au sommaire : 

Dossier : comment se ‘remotiver’ et réussir sa rentrée ?

Avec

  • Evelyne Platnic-Cohen – Présidente fondatrice de Booster Academy
  • Antoine Gentil – Directeur associé de baby Speaking
  • Arnaud Dubin – Directeur commercial Mediapost

Comment se remotiver ? pour répondre à cette question, nous avons demandé à ces dirigeants d’entreprise de nous donner leurs trucs et astuces. Il ne s’agit pas de faire une liste de bonnes résolutions à prendre, mais d’agir concrètement et réellement !

Le dossier s’articule autour de 3 grands axes :

  • Comment faut-il capitaliser sur les bonnes habitudes prises en vacances ?
  • Comment ne pas se torturer l’esprit ?
  • Pour faire une rentrée en « douceur » ?

Après l’émission, vous serez « reboosté » !

EGALEMENT DANS LE BUSINESS CLUB DE FRANCE 

Philippe Peyrard, Directeur général d’Atol, les opticiens. Il définit sa stratégie de « relocalisation » de la sa production de lunette en France et nous annonce une nouveauté : nouvelle collection autour de la nouvelle égérie de la marque : Matt Pokora.

Enfin comme vous pourrez le voir à la fin du  film publicitaire ci-dessous, Attol communique désormais de plus en plus sur le « made in france » avec un logo sur fond de drapeau tricolore.

Atol lance une nouvelle collection labellisée Origine France Garantie, pour hommes et femmes baptisée D’CLIP. Pour représenter cette nouvelle collection aux branches interchangeables pour hommes, Atol a fait appel au jeune chanteur M. Pokora. Il représentera la marque aux côtés d’Adriana Karembeu, égérie de l’enseigne depuis 2008. Campagne de pub à la TV a débuté le 8 janvier 2012.

EGALEMENT DANS LE BUSINESS CLUB DE FRANCE 

Direction Grenoble pour découvrir la première entreprise qui fabrique des drone, de petits avions –  ou plutôt des véhicules volants sans pilote à bord, destiné non pas à l’armée mais au civil… Les premiers drones civils :  c’est nouveau…

Avec : Frédéric Serre Bonjour l’un des co fondateur de Delta Drone 

Mais à quoi ça sert ?

Montagne, mines et carrières : premiers marchés ciblés 

Que ce soient les stations touristiques et sportives de montagne pour la recherche de personnes sous avalanche, la maintenance des remontées mécaniques ou encore les études topographiques, Delta Drone propose un engin dédié à chaque usage et métier.

Il en est de même pour les mines et carrières à ciel ouvert : mesure périodique des volumes produits, localisation des engins, études, topographiques, etc… 

C’est un nouveau marché et les applications sont très très nombreuses…

Dès lundi : des images, des vidéos et plus d’information sur notre émission…